Une capacité de grégariaptitude.

       Les criquets présentent une capacité étonnante : au début de leur vie, ils vivent en solitaire et sont donc peu dangereux pour leur environnement même s'ils se rassemblent parfois en petits groupes; cependant quand la densité de leur groupe dépasse un certain seuil, leur caractère, leur morphologie, leur mode de vie, leurs habitudes alimentaires changent de façon plus ou moins importantes.

       C'est ce qu'on on appelle la grégariaptitude.

   Selon différents facteurs, dont celui de l'espèce, le seuil de densité nécessaire à la grégarisation (sensibilité phasaire) varie : par exemple, pour le criquet pélerin il est de 500 ailés par hectare alors qu'il est de 2000 ailés par hectare chez le criquet migrateur.

    Cette grégarisation très spectaculaire se traduit par des formations de bandes de larves ou de vastes essaims d'ailés constitués de plusieurs millions d'individus qui détruisent alors tout la végétation sur leur passage. Ils sont à ce moment là très difficiles à stopper. 

   

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×